Maledictions-magic

Forum paranormal magie occultisme ovnis science quantique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 hateau de Glamis (Ecosse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 29
Localisation : Lyon 69

MessageSujet: hateau de Glamis (Ecosse)   Mar 6 Jan - 22:13

Voici l'histoire fascinante du chateau de GLAMIS:un chateau magnifique,imposant et pourtant apparement aussi le plus hanté d'ecosse.

C’est près du village de Glamis en Ecosse, à cinq miles à l’ouest de Forfar que trône le Château de Glamis. Il doit surtout sa réputation à Shakespeare qui a choisi l’endroit pour y situer l’action de sa pièce " Macbeth ". Parmi les salles les plus vieilles et les plus hantées de la demeure, on trouve le " Hall de Duncan " qui évoque l’assassinat du Roi Duncan par Macbeth. Bien qu’il ait en réalité été perpétré près d’Elgin, il reste le lieu du crime Shakespearien traditionnel.

Glamis constitue la demeure ancestrale de la famille Lyon, maintenant Bow-Lyon. A sa tête siègent les comtes de Strathmore qui, bien qu’anoblis à trois reprises auparavant, devinrent Comtes d’Ecosse en 1677 et Comtes du Royaume-Uni seulement en 1937 lorsque Lady Elizabeth Bowes Lyon, Duchesse de York, devint la Reine d’Angleterre puis plus tard la Reine Elizabeth, Reine Mère qui passa son enfance à Glamis. La Princesse Margaret naquit à Glamis dans la pièce même où le Roi Malcom d’Ecosse mourut de ses blessures de guerre. Mary Reine d’Ecosse visita la château le 22 août 1562. On dit que la célèbre chambre secrète est seulement connue du Lord et de ses descendants. Beaucoup de légendes et de secrets entourent ce château.

La première et plus célèbre légende concerne la pièce ou chambre secrète cachée profondément derrière les murs du château.

- On raconte que le Lord de Glamis et le comte de Crawford dit " le Tigre " jouaient aux cartes avec le Diable en personne durant le Sabbath. Les troubles occasionnés étaient si importants que la pièce fut scellée en permanence pour les trois cents années qui suivirent.

La chambre secrète serait située profondément dans l’épaisseur des murs de la crypte sur la gauche lorsque vous êtes en face des deux petites fenêtres du fond.

- La seconde version de l’histoire dit que lors d’une nuit d’orage, alors que le Comte était seul dans cette chambre, il exigea des domestiques qu’ils lui apportent un jeu de cartes et qu’ils jouent avec lui. Ils refusèrent sous prétexte que c’était dimanche. Ceci le rendit furieux et il cria : " je jouerais avec le Diable en personne s’il était là ! ".

C’est alors que quelqu’un frappa à la porte. Et lorsque le Comte répondit : " Entrez, au nom des démons ! ", c’est le Diable en personne qui passa la porte.

Peu après, les domestiques entendirent des bruits terrifiants émergeant de la pièce. L’un d’entre eux tenta de voir la scène depuis le trou de serrure mais il fut soufflé par une gerbe de flammes. Depuis lors, l’histoire prétend que le Diable et le Comte jouèrent aux cartes sans interruption durant des centaines d’années.



- On dit aussi que la chambre contient les ossements d’hommes de clans écossais qui auraient cherché refuge chez l’ennemi. Le Lord de Glamis les laissa entrer et ils furent conduits dans cette chambre. Les portes et fenêtres furent murées et les hommes des clans furent abandonnés là et moururent de faim.

- Une autre histoire raconte qu’un tailleur de pierres regarda accidentellement dans la pièce et que les choses qu’il vit étaient si effroyables qu’elles le firent mourir sur le coup. On dédommagea l’épouse du tailleur de pierre à coups de milliers de dollars avant de l’envoyer en Australie afin d’éviter tout scandale.



- Un éminent avocat d’Edinburgh se rendait à Glamis pour une visite du château il y a quelques années, lui ainsi que certains de ses amis ayant été conviés à dîner. Alors qu’ils pénétraient sur les terres du château, ils aperçurent la silhouette d’une femme vêtue de blanc. Sous leur regards stupéfaits, elle se mit à glisser si vite qu’elle atteint la vitesse de la voiture et les accompagna jusqu’aux portes du château. C’est alors qu’elle disparut. Au début, il supposèrent qu’il s’agissait de l’une des domestiques faisant une petite balade nocturne. Mais on les avertit rapidement que toutes les domestiques étaient à l’intérieur cette nuit-là. Cependant, compte tenu de l’étrange apparence de la femme ainsi que de la vitesse et la façon dont elle se déplaçait, l’avocat reconnut qu’il était persuadé d’avoir vu un fantôme.

On soupçonne ce fantôme d’être celui de Lady de Glamis qui devint Lady Campbell après le décès de son mari. Le cruel et impitoyable Monarque James V l’accusa de sorcellerie, une charge montée de toutes pièces. Bien qu’elle soit une femme populaire, très belle et au tempérament irréprochable, elle fut tout de même emprisonnée. Après une longue incarcération dans un sombre donjon, elle devint presque aveugle. Elle fut brûlée vivante sur le bûcher situé à l’extérieur du château d’Edinburgh. Même son jeune fils fut condamné à mort et emprisonné pour n’être gracié qu’après la mort du roi.

Son fantôme, connu sous le nom de "La Dame Blanche" hanta le château de Glamis durant des centaines d’années.



- Il existerait également une Dame Grise qui erre dans le château et sur ses terres, mais elle reste un mystère total du fait que l’histoire ne mentionne rien sur son triste passé. Cependant, plus d’une centaine de personnes ayant eu l’occasion de séjourner au château la virent glisser sous leurs yeux.



- Le fantôme d’une jeune garçon en tenue de domestique a souvent été aperçu en train d’attendre patiemment assis sur un siège de pierre à l’intérieur de la salle du trône de la Reine Mère.



- Une fois, une invitée vit un fantôme en armure. Un soir, alors qu’elle n’arrivait pas à trouver le sommeil, elle laissa une bougie brûler ; durant la nuit un souffle glacé s’engouffra dans la chambre, éteignant la flamme. La femme jeta un œil autour d’elle et distingua l’imposante silhouette d’un homme en cotte de maille se découpant dans la lueur de la veilleuse émanant de la porte ouverte de la chambre de son enfant. Le spectre semblait chercher l’entrée de la chambre d’enfant, et lorsqu’il trouva la porte, il s’y introduit. Quelques secondes plus tard, la mère entendit son enfant hurler de peur. Elle se rua dans la chambre frénétiquement… mais l’enfant était seul, racontant en sanglots qu’un géant était entré dans la chambre et s’était pencher au dessus de lui.



- Par une nuit de pleine lune, un autre convive aperçut au travers de la fenêtre de sa chambre une autre fenêtre située juste en face de la sienne. De là-bas, un visage le regardait. Cela ne l’alerta pas car il savait que d’autres invités séjournaient au château. Il jeta alors à nouveau un œil à ce visage et remarqua ce qu’il n’avait pas vu la première fois. Il était bien trop transparent et embué pour appartenir à un humain et tandis qu’il observait la triste expression du fantôme et espérait pouvoir faire quelque chose pour lui, il disparut. Peu après ça, il perçut un faible hurlement de terreur émanant de la fenêtre lui faisant penser au cri d’un homme que l’on torture. Puis, il vit en bas du bâtiment la silhouette tordue d’une vieille femme traversant les terres en portant un lourd balluchon. Elle fit quelques pas avant de disparaître à son tour.

- Une autre fois encore, une invitée fut éveillée vers 4 heures du matin par un bruit de martèlements. Le vacarme continua alors même qu’elle se rendormait. Le lendemain matin, elle raconta l’histoire à ses hôtes et fut stupéfaite lorsqu’ils lui défendirent de refaire allusion à cet incident !

- Lors de la seconde guerre mondiale, un soldat écossais de la défense anti-aérienne, montant la garde aux abords du château vit, une nuit, 4 chevaux montés par 4 hommes, qu'il prit pour des parachutistes allemands. Il se lança à leur poursuite, les bêtes allèrent se jeter dans le lac. Le soldat plongea derrière eux, et les eaux se refermèrent. On eut toujours ignoré cette bizarre aventure, s'il n'y avait eu un témoin qui alerta l'autorité militaire. On fouilla le lac, et on ramena les tibias de 4 chevaux et le corps du poursuivant, encore coiffé de son casque. Walter Scott, le grand romancier, narra une histoire identique, qu'il vécut lui-même, concernant ces 4 chevaux, qui, emportant les complices de Macbeth, allèrent se noyer, avec leus cavaliers, dans les eaux du lac.

(merci Nasgaroth pour tes recherches)


Dernière édition par Admin le Sam 10 Jan - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maledictions-magic.mmorpgheroes.com
haagenty



Messages : 14
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: hateau de Glamis (Ecosse)   Ven 9 Jan - 21:06

mais de rien mec,au contraire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
hateau de Glamis (Ecosse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Marguerite Reine d'Ecosse, Sainte Gertrude Religieuse bénédictine, commentaire du jour "Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison"
» [Autorité héraldique] Société Héraldique d'Ecosse
» L'Ecosse bientôt indépendante?
» Vidéo : Découverte de l'Ecosse
» Un big cat photographié en Ecosse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maledictions-magic :: BLaBlabla :: Lieux hantés *...-
Sauter vers: